Le thé des remparts

thé des remparts

Jérôme Nagat, propriétaire de la boutique Tapenalgue, a posé ses valises à Vannes en octobre. Il rend hommage à la ville à travers la création d’un thé.

Il est vert, mêlé d’agrumes et de fleurs. Il accompagne très bien les tartes aux fruits… C’est le Thé des remparts… de Vannes (Morbihan).

Le nouveau-né
Il s’agit du dernier né des quelques thés créés par Jérôme Nagat. Il se niche sur l’étagère en bois, derrière le comptoir, avec les 70 autres thés vendus dans la boutique Tapenalgue, au 23, rue des Halles.

Une recette originale
La création du Thé des remparts a fait l’objet de toutes les attentions. « Je voulais un thé qui incarne la ville. M’inspirer des remparts s’est imposé à moi comme une évidence », assure Jérôme Nagat.

Ce Thé des remparts contient six ingrédients. Mais à part les fleurs et les agrumes, les autres restent un secret bien gardé dans un carnet. Le nom Thé des remparts est également une appellation protégée.

Une belle rencontre
Ce thé, comme les autres créations de Jérôme Nagat, est le fruit d’un concours de circonstances. « Je travaille en collaboration avec la Lorientaise Christine Dattner, créatrice de thés mondialement connue. Nous sommes désormais amis », explique Jérôme Nagat.

C’est à la sortie de l’école de son fils, il y a quinze ans, qu’il rencontre la soeur de cette dernière. Au fil des discussions, elle comprend sa passion pour le thé et décide de lui présenter Christine Dattner.

Un enseignement sur le tas
« J’ai appris sur le tas avec Christine. J’ai lu et participé à beaucoup de ses livres sur le thé. Quand j’ai des doutes sur une recette, je sais que je peux compter sur son aide », précise Jérôme Nagat.

Un franc succès
Depuis la création du Thé des remparts en octobre 2011, la boutique Tapenalgue en a déjà vendu près de 8 kg. L’opération séduction semble fonctionner.

« Je n’ai pas envie d’avoir les thés de Monsieur et Madame tout le monde. C’est une façon de me démarquer des autres boutiques et de fidéliser ma clientèle », raconte-t-il.

Une boisson estivale
Et quand on parle du Thé des remparts à Christine Dattner, les idées fusent. « Il faut mettre ce thé en avant plutôt l’été. Le meilleur moyen de le déguster à cette période est de le boire glacé. Vous prenez un litre d’eau, auquel vous rajoutez 10 g de thé, et vous laissez infuser toute la nuit. Il n’y a aucune calorie et c’est désaltérant. »

Le Thé des remparts est une petite perle vannetaise qui se laisse apprécier. Pour les indécis, Jérôme Nagat propose des dégustations dans sa boutique.

Hélène LE BARON.

article paru dans Ouest-France le 06/08/2012

(http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/vannes-quand-remparts-inspirent-creation-dun-the-06-08-2012-63832)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *